Des codes QR pour lier des publications numériques d’élèves aux livres de la bibliothèque

Il est essentiel — mais souvent difficile — d’impliquer les élèves dans leurs apprentissages scolaires. Pour favoriser la motivation intrinsèque, une solution possible est la publication finale de certains travaux. D’une part, en effet, cette publication promet de dépasser le cadre strictement scolaire : elle donne aux travaux une existence publique, durable et ouverte à des possibles interactions. Elle renouvelle ainsi le sens et l’enjeu des activités scolaires. D’autre part, la publication des travaux promet de construire une mémoire et une certaine culture d’établissement.

Pour publier les travaux, un site est certainement une bonne solution. Mais il faut encore promouvoir ces œuvres scolaires, en faciliter et en pérenniser l’accès. Comment faire cela ?

Si les travaux sont liés à des livres de la bibliothèque de l’établissement, une solution consiste à placer dans ces livres des liens vers ces travaux. Pour simplifier la consultation de ces liens, il est alors possible d’utiliser la technologie des codes QR.

Tel est le projet pilote que j’ai réalisé dans la bibliothèque de mon établissement, avec l’aide de la bibliothécaire Mme Laurence Vossen.

Voici le dispositif concret.

  • Des codes QR contenant des hyperliens vers les réalisations des élèves sont édités et collés dans chacun des ouvrages correspondants à ces travaux.
  • Pour chaque livre, la présence d’un code QR est signalée par une étiquette standardisée apposée sur sa tranche.
  • Les codes QR sont décodables par des smartphones, des tablettes, des ordinateurs portables ou des postes fixes équipés de webcams, et renvoient directement aux ressources.

N.B. : pour optimiser et pérenniser le dispositif, chaque hyperlien renverra vers l’affichage de tous les travaux liés à un mot-clé (par exemple « Voltaire » ou « politique ») sur le site de publication centralisée, garantissant ainsi l’accès aux futures publications.

Le résultat est donc l’inscription par hyperliens de ressources numériques dans les ressources matérielles (ouvrages et/ou endroits de la bibliothèque), ces ressources numériques étant produites par et pour de successives promotions d’élèves.

Si vous avez expérimenté un dispositif similaire, je serai heureux d’échanger avec vous !


AJOUT SEPTEMBRE 2013 : QRCODES…MAIS AUSSI RÉALITÉ AUGMENTÉE !

15 réflexions sur “Des codes QR pour lier des publications numériques d’élèves aux livres de la bibliothèque

  1. Excellent ! Merci je vais tester ! Je ne savais pas que tu testais les QR codes sinon j’aurais bien aimé en parler avec toi à #EMIconf2013. Bonne continuation ;-)

    J'aime

  2. Pingback: Formation, enseignement, environnement universitaire | Culture numérique

  3. Pingback: Des codes QR pour lier des publications numériques d’élèves aux livres de la bibliothèque | la bibliothèque, et veiller

  4. Pingback: Des codes QR pour lier des publications numériques d’élèves aux livres de la bibliothèque | neottia nidus-avis

  5. Pingback: Les enseignant(e)s sont formidables n°39 : QR Codes en éducation |

    • Merci.
      Pour un usage à plus grande échelle, je pense qu’il faut se poser la question de la pérennité des liens. Il faudrait pouvoir modifier les destinations des codes QR sans devoir changer ces derniers ni les réimprimer.
      L’idéal serait d’héberger l’outil de renvois (raccourcisseur d’url). Ainsi, chaque code QR coderait un lien raccourci de renvoi, et l’on pourrait modifier la destination de ce lien au besoin. (J’utilise ici bitly.com, qui n’offre actuellement pas de fonction d’édition des redirections.)

      J'aime

  6. Pingback: Signets du jour (weekly) | ticechampagnole

  7. Pingback: Des codes QR pour lier des publications numériques d’élèves aux livres de la bibliothèque | Instructional design

  8. Pingback: Les ressources du cours en réalité augmentée dans les manuels des élèves | Site de François Jourde

  9. Pour la pérennité des liens et dans le cadre d’un usage à plus grande échelle, il y a bien-sûr les QR codes dynamiques, dont la cible du lien peut être changée sans avoir à réimprimer, mais à ma connaissance elle est payante (cf par exemple -parmi tant d’autres – chez Unitag).

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s