Un formulaire de suivi autonome des travaux

travailJ’évalue toujours par des commentaires les travaux formatifs des élèves (s’ils ne reçoivent pas de notes, je chiffre cependant leurs compétences sur 5 points pour mon guidage pédagogique). De plus, je reçois souvent les travaux à des rythmes variés (préférant un travail d’entraînement finalement fait à une absence de travail). Mais n’étant pas un garçon très organisé, il m’arrive parfois de perdre le compte de ce qui a été fait par les élèves…

Ayant le goût de responsabiliser les élèves, je leur demande donc de tenir eux-mêmes le relevé de l’état de leurs travaux. Pour cela, j’utilise désormais un dispositif assez simple et assez efficace : un formulaire Google Forms leur permettant de compléter régulièrement l’état de leurs travaux. L’astuce consiste pour eux, lors du premier usage du formulaire, de garder trace du lien permettant la modification de leurs réponses. Ils pourront ainsi corriger ou ajouter des informations sur les travaux que je propose, sans toutefois voir les données de leurs camarades. De mon côté, je peux recevoir des alertes lors de ces modifications et, grâce au tableur automatiquement renseigné, je peux faire un travail de suivi et de tri.

form

Lire la suite

Un tableur qui gazouille (intégration Twitter & Google Sheets)

Si vous utilisez le service de microblogage Twitter avec vos élèves ou étudiants, vous tenez sans doute à :

  • utiliser un compte de classe commun, créé et géré par vous (sans demander aux élèves/étudiants de créer des comptes individuels), sans communiquer aux élèves/étudiants le mot de passe du compte ;
  • faciliter au maximum la collecte, l’édition et la publication des tweets (messages de 140 signes maximum).

Alice Keeler (@alicekeeler) nous propose une solution élégante basée sur un tableur en ligne (Google Sheets) avec une feuille de calcul facilitant la collecte, l’édition et l’envoi des messages sur Twitter (« Class Twitter Account: How Your Students Can Tweet« ).

Je vous propose la version française du document conçu par Alice Keeler, avec de légères modifications.

Lire la suite

Envoyer par courriels semi-automatisés les mises à jours des cahiers de textes

 

cdtVous utilisez un tableur pour la tenue des cahiers de textes de vos classes ? Avec Google Sheets vous pouvez envoyer à vos élèves les mises à jours des cahiers de textes par des courriels semi-automatisés. Cette communication proactive (push) permet de mettre à disposition des informations utiles pour le cours, avec des liens vers des ressources en ligne. Elle peut aussi inviter les élèves à discuter par courriels sur les cours et les exercices.

Je propose ici une procédure assez simple appuyée sur le module complémentaire Yet Another Mail merge. Cette proposition reste bien évidemment ouverte aux améliorations (d’autres modules sont disponibles ; d’autres scénarios sont possibles).

Lire la suite

Publier des collections artistiques commentées (Google Art Project)

screencapture-www-google-com-culturalinstitute-u-0-collections-1455566692849.pngPour amener les élèves à travailler de manière originale sur un sujet tout en développant leur culture visuelle et artistique, Google Art Project se montre un outil très intéressant (on pourrait aussi suivre le développement de europeana).

Cette plateforme permet depuis 2011 de parcourir des collections numérisées provenant d’un grand nombre de musées du monde entier.

Elle permet aussi de créer et de partager des galleries personnalisées d’œuvres accompagnées de commentaires écrits. (Il faut pour cela que les élèves disposent d’un compte Google, idéalement via Google Apps For Education.)

N.B. : j’ai découvert l’usage de cet outil en lisant le billet de Catlin Tucker : Design a Thematic Art Gallery with Google Art Project. Voir aussi le pdf d’aide (en anglais) : The Google Cultural Institute: Google Art Project.

Lire la suite

Communiquer des liens en série (liens courts et codes QR)

Pour communiquer des url de manière analogique (recopie ou impression sur papier), il est efficace d’utiliser des url raccourcies ou des codes QR . En effet, les url courtes sont faciles à écrire et à saisir sans risque d’erreur ; les codes QR décodés par les terminaux mobiles (ordiphones et tablettes) renvoient immédiatement aux url qu’ils contiennent.

S’il est facile de générer des url raccourcies (sélection d’outils) et des codes QR (sélection d’outils), il reste cependant moins facile d’en générer en série, de façon quasi-automatisée. Or cela peut être très utile voire nécessaire, notamment pour communiquer à des apprenants des collections de liens ou des liens vers des ressources individualisées.

Je propose ici quelques solutions pour générer des liens courts et des codes QR grâce aux applications Google Apps (il faut disposer d’un compte Google). Lire la suite

Transmettre des commentaires oraux pour des travaux sur papier

Les commentaires oraux sur les travaux des apprenants sont pédagogiquement efficaces (1). Parce qu’il n’est pas toujours facile des les communiquer en présentiel, il est intéressant de pouvoir les communiquer à distance (sous forme d’enregistrements audio de vos commentaires oraux). Cela est possible, même si vos élèves ou vos étudiants vous remettent leurs travaux au format papier (un précédent billet détaille une méthode avec un terminal de poche Android).

Je propose ici un schéma présentant les différentes étapes et les différents outils mobilisables. Ce schéma sera mis à jour et complété (dans sa version en ligne).

Feedback audio.png

Lire la suite

Corriger numériquement (et efficacement) des copies papier

Si vos élèves ou vos étudiants vous remettent systématiquement leurs travaux sous forme numérique, vous êtes déjà engagés dans l’augmentation de votre travail de correction. Au cas contraire (c’est largement le mien), vous pouvez faire un détour par la numérisation des copies papier (au format pdf) pour bénéficier de l’efficacité et de la richesse d’une correction numérique. Plusieurs applications permettent en effet de saisir des remarques sur des documents pdf, mais aussi d’y placer ou d’y « tamponner » à la volée des remarques-types bien pratiques.

Certes, tous les travaux ne justifient pas ce dispositif. Mais pour les travaux qui requièrent des commentaires fournis, cela se révèle très utile, tant pour l’enseignant que pour l’apprenant.papier-numérique

N.B. : pour une approche complémentaire (en environnement « tout numérique ») voir le billet de Yann Houry : « Corriger des copies numériques ». Lire la suite