Réaliser et publier de courtes animations avec Tellagami

Capture d’écran 2014-04-20 à 21.31.53Les outils numériques facilitent la mise en œuvre des « quatre C » pédagogiques (pensée Critique, Collaboration, Créativité et Communication) et permettent de varier les séquences pédagogiques. Les applications mobiles de créations audio-visuelles peuvent en ce sens s’intégrer de multiples façons dans les séquences de cours. Tellagami en est excellent exemple.

Tellagami est une application très simple d’utilisation, fonctionnant sur les terminaux mobiles (ordiphones et tablettes iOS et Android), gratuite à ce jour. Tellagami permet de synchroniser un enregistrement vocal aux mouvements d’un personnage virtuel (d’aspect configurable avec quelques options), dans un décor choisi. La vidéo finale peut être directement publiée en ligne (sur le site de l’application) ou sauvegardée dans la bibliothèque de l’appareil mobile (puis exportée).

30 secondes : un contrainte stimulante

L’application impose un enregistrement de 30 secondes au plus. Cette contrainte de durée est intéressante pour autant qu’elle permet de travailler la concision et aussi de produire des séquences adaptées à une visualisation allégée sur les appareils mobiles (au besoin, on pourra ensuite monter plusieurs séquences ensemble).

Avantages de la voix

L’utilisation de la voix est aussi très intéressante. Si je trouve que les élèves ont souvent de très belles voix, — je constate aussi que l’expression orale demeure insuffisamment travaillée. Il y a ici tout un travail d’entraînement à mener.
De plus, les enregistrements audio posent bien moins de problèmes techniques et personnels (image de soi) que les enregistrements vidéos. Tellagami permet donc des productions rapides et simples, et cependant très utiles comme exercices d’expression orale.

Protocole typique d’utilisation

L’inépuisable Free Technology for Teachers propose de nombreuses idées d’utilisation de Tellagami, notamment en synergie avec d’autres applications (appsmashes”)

Voici comment j‘utilise Tellagami avec des groupes d’élèves (deux à quatre élèves) dans mon cours :

  • écriture d’une synthèse à propos d’un point du cours ou à propos d’un texte, en vue d’un enregistrement de 30 secondes ;
  • validation du texte par le professeur ;
  • répétition orale chronométrée : il arrive alors souvent que le texte soit trop long, ce qui exige un travail de réécriture et de concision ;
  • enregistrement des séquences (les élèves s’isolent dans une salle vide ou dans le couloir), avec idéalement au préalable un choix justifié des décors d’arrière-plan. L’enregistrement peut se faire indifféremment sur mon terminal personnel ou sur l’un des élèves (smartphone ou tablette).
  • sauvegarde et/ou envoi par mail des séquences (on peut envoyer le fichier vidéo en pièce jointe ou le publier sur le site Tellegami et en partager le lien).

Les séquences sont ensuite généralement publiées en ligne sur une chaîne Youtube et le site des travaux des élèves. Elles pourront ensuite exploitées dans d’autres activités.

Voici quelques réalisation de mes élèves :


Utilisez-vous cette application ou une similaire ?
Je serai heureux d’échanger avec vous à ce sujet.

 

19 réflexions sur “Réaliser et publier de courtes animations avec Tellagami

  1. Pingback: Réaliser et publier de courtes animations avec Tellagami | coraluna6

  2. Bonjour,
    j’ai une classe de CM. J’ai voulu utiliser TELLAGAMI mais des soucis techniques (bugs au moment de la sauvegarde) n’ont pas permis d’aller au bout de notre projet.
    Mais je ne désespère pas et compte bien retenter l’expérience !
    Par contre, étant équipée d’une seule tablette (2 occasionnellement) mais pouvant utiliser par périodes 9 ordinateurs portables, je cherche le même genre d’outils, mais fonctionnant avec un ordinateur (logiciel ou site internet). Auriez-vous connaissance de cela ?
    Et merci pour vos articles qui sont très enrichissants pour ma pratique en classe.

    J'aime

  3. Bonjour,
    En écoutant ces oraux d’élèves, je m’interroge sur l’intérêt réel du support . Certes il permet de se mettre en distance , ce qui aide peut-être à la prise de parole , mais il me semble entendre beaucoup d’ écrit oralisé sur un rythme accéléré ( le format de 30 s est une contrainte qui force à dire le maximum en peu de temps au détriment souvent de la clarté d’élocution, de la transmission du sens ) . Ne pas lire et faire l’effort de reformuler avec ses mots le cours me paraît essentiel pour être convaincant et ces tentatives me laissent perplexes. Le résultat est- il probant? Avez- vous noté une plus grande facilité à prendre la parole en classe grâce à ces exercices? Quid aussi de l’entraînement au débat?
    Ne prenez pas mal mes questions svp car je découvre l’outil et cherche à déterminer s’il pourrait me servir en cours de langues niveau lycée et ce qu’il apporte en plus d’un classique enregistrement seul ou à deux sur fichier mp3.
    Bien à vous
    Anne

    J'aime

  4. Bonjour,

    Vous avez largement raison quand à la faiblesse d’un écrit oralisé en rythme accéléré. J’avais aussi remarqué cette faiblesse, et votre remarque m’invite à modifier le dispositif vers une forme encore plus travaillée, plus lente et plus personnalisée.
    Cet exercice a le mérite de mettre assez facilement en activité les élèves, et cela me semble concourir à l’implication générale dans le cours. A noter que je ne pratique cela qu’à peu de reprises avec chaque classe durant l’année : ce n’est qu’une variation parmi d’autres.
    Merci beaucoup pour votre remarque stimulante.

    Concernant le travail sur l’audio, je vous invite à examiner les possibilités offertes par Soundcloud.com, notamment l’écriture de commentaires sur les fichiers audio.

    Cordialement,
    François

    J'aime

  5. Pingback: La vidéo, une alternative et un complément à la trace écrite | Le Petit Journal des Profs

  6. Pingback: Formation Scénariser un MOOC à Tunis : les étudiants d’abord | Jamais sans mon laptop

  7. Pingback: Donner des sujets de productions écrites en passant par l’audio avec Tellagami | Français et numérique, saison 2

  8. Pingback: La vidéo, une alternative et un complément à la trace écrite - LeWebPédagogique

  9. Bonjour, je découvre l’application et je suis séduite. Justement, j’ai un projet vidéo avec des CM2 et certains parents m’ont refusé l’autorisation de filmer leurs enfants. Ainsi, je me dis que je vais pouvoir contourner le problème et faire travailler quand même les enfants de façon ludique. J’ai juste un problème pour récupérer les vidéos : avez-vous une solution technique pour éviter le partage sur facebook ? Merci d’avance !

    J'aime

  10. Bonsoir, merci beaucoup de votre réponse. je suis sans doute un peu malhabile, mais je ne les ai pas trouvés dans la bibliothèque de mon Iphone, je vais continuer à chercher ! Merci !

    J'aime

  11. Pingback: La classe inversée – Repères de mise en oeuvre – SciPlus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s