Un entretien téléphonique avec le philosophe Yvon Quiniou

Pour la seconde fois, j’ai organisé un entretien téléphonique avec le philosophe Yvon Quiniou (effectué le 24.04.12). La méthode de travail a été la suivante :

  1. Lecture commentée en classe d’une conférence de Yvon Quiniou, dans le cadre d’un cours sur la relation entre science et religion.
  2. Élaboration avec les élèves des questions au philosophie (en salle multipostes, via un document partagé Google Doc permettant la collaboration). Le document de questions est visible ici.
  3. Séance d’entretien téléphonique avec y. Quiniou et enregistrement de l’entretien.
  4. Montage et plublication de l’entretien (travail du professeur).

Enregistrements (24.04.12)

Question 1 : que vaut la morale si elle résulte de la nature ? Comment savoir alors si la morale est vraiment juste ?

Question 2 : pourquoi le spiritualisme chrétien est-il en contradiction avec le matérialisme scientifique ? Y aurait t-il un accord possible entre eux ?

Question 3 : la science annule-t-elle ou maintient-elle la religion ?

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Je compte à présent mener un travail d’édition et de commentaires des fichiers audio, en utilisant notamment le service d’annotation de soundcloud.com.

Affaire à suivre…

Le choc ou le rendez-vous des civilisations ?

Je suis en train de compiler dans ce carnet de liens des références sur le débat entre S. Huntington (« le choc des civilisations ») et E. Todd (« le rendez-vous des civilisations »).

Le plus intéressant ici n’est pas tant la thèse de Huntington que la stimulante réfutation qu’en font Courbage et Todd. Ils nous montrent que les tendances profondes (démographiques, sociales et culturelles) à l’œuvre dans le monde musulman rendent invraisemblables les thèses d’un « antagonisme essentiel entre islam et occident » ou de l’islam « comme une religion réfractaire à la modernité » (Courbage et Todd, p. 5).

Bref, nul blocage des mentalités chez les musulmans, — chez qui se dessine(rait) d’ailleurs un recul de la religiosité (c’est la thèse la plus étonnante de E. Todd). Lire la suite