Transmettre des commentaires oraux pour des travaux sur papier

Les commentaires oraux sur les travaux des apprenants sont pédagogiquement efficaces (1). Parce qu’il n’est pas toujours facile des les communiquer en présentiel, il est intéressant de pouvoir les communiquer à distance (sous forme d’enregistrements audio de vos commentaires oraux). Cela est possible, même si vos élèves ou vos étudiants vous remettent leurs travaux au format papier (un précédent billet détaille une méthode avec un terminal de poche Android).

Je propose ici un schéma présentant les différentes étapes et les différents outils mobilisables. Ce schéma sera mis à jour et complété (dans sa version en ligne).

Feedback audio.png

Lire la suite

Suivre les compétences des élèves avec Podio

Par souci d’organisation professionnelle et pédagogique (mais aussi par un tropisme technophile personnel tenace…), j’explore diverses façons numériques de suivre les profils de compétences et les progressions des élèves.

Je vous propose ici un cahier des charges pour le choix de l’outil numérique et un dispositif avec l’application Podio.

Lire la suite

Corrections numériques, formatives et “conversationnelles » des travaux d’élèves

Profitant d’une rencontre au CNAM à Paris, Christophe Batier m’a invité à l’une de ses fameuses causeries technopédagogiques.
Une belle occasion de présenter l’usage de la plateforme Spiral connect pour la correction numérique et augmentée de copies. Il est question d’évaluation formative et  dé ma recherche de développer de véritables conversations autour des travaux des élèves, pratiques déjà abordées dans ce blogue.

Vers une correction formative et « conversationnelle » des travaux scolaires

J’ai présenté dans un billet précédent mes expérimentations de corrections numériques de travaux scolaires. J’avais alors choisi l’outil Evernote pour publier ces corrections.

Il m’apparait désormais bien plus efficace, au regard de l’organisation de mon travail, de saisir les corrections sur la plateforme Spiral que j’utilise déjà avec mes élèves. En voici les avantages :

1. Le professeur peut créer un espace privé pour chaque élève (sous la forme d’un forum de discussion) et y placer ses commentaires pour chaque travail papier ou numérique.
2. L’élève peut, au besoin, répondre aux remarques du professeur sur le même forum, permettant ainsi une véritable « conversation » formative.
3. Le professeur peut suivre très précisément l’activité de chaque élève (savoir notamment s’il a consulté ou non son espace privé, etc.).
4. Le professeur et l’élève peuvent être notifiés par mail de toute nouvelle intervention sur cet espace.
5. Le professeur peut enregistrer et intégrer des commentaires vidéos (la plateforme Spiral a des fonctions d’enregistrement et de publication de vidéos).
6. L’outil permet l’archivage des commentaires, donc facilite le suivi des progrès.

Voici le tutoriel que je propose à mes élèves :

illustration :
Creative Commons Attribution-Noncommercial 2.0 Generic License  by  Ken Whytock

/////////////////////////////////////////////////////////////////

AJOUT DU 7.03.13 :

Une causerie avec Christophe Batier sur le sujet.

 

Corrections de copies : du papier au numérique, via la reconnaissance vocale

source CC Etwood sur Flickr.com

Mon souci d’optimiser les corrections des travaux d’élèves est constant, pour les rendre à la fois plus rapides pour l’enseignant et plus complètes et utiles pour les élèves.

Pour cela, il me paraît efficace d’utiliser des outils numériques, — tout en laissant les élèves rendre leur travaux sur des copies papiers traditionnelles.

J’ai déjà exposé la correction par annotations vocales ; j’explore à présent l’utilisation d’un logiciel d’écriture par reconnaissance vocale (Dragon Dictate). La procédure consiste toujours à partager avec chaque élève un document en ligne sur lequel se placent les corrections des divers travaux (il serait possible d’imprimer ces documents, mais ce serait pour moi un travail supplémentaire assez lourd au regard du nombre d’élèves).

J’utilise pour cela Evernote, qui permet la publication dans un même document de textes, de liens, d’images et de fichiers joints (word ou pdf). Il est alors possible, pour chaque travail d’élève, de saisir des annotations et de placer éventuellement des compléments d’information. En marge de la copie de chaque élève, il suffit de placer des numéros correspond aux commentaires et compléments placés sur le document en ligne.

Pour saisir les commentaires, il est possible d’utiliser le clavier, mais aussi une application de reconnaissance vocale. Pour l’heure, cette solution fonctionne surtout en utilisant un ordinateur (plutôt qu’une tablette ou un ordiphone). La reconnaissance vocale offerte par l’application Dragon Dictate est très fiable et l’écriture se montre souvent plus rapide par la dictée que par la frappe au clavier. Elle permet de ne pas devoir manipuler le clavier, et de garder copies et stylo en main.

  • Un immense avantage est que le document numérique n’impose pas de limite d’espace, — contrairement aux ridicules marges des copies. Les annotations et les conseils peuvent être approfondis.
  • Un autre avantage est qu’il est très facile de copier-coller dans un document commun les éléments de corrections d’un élève utiles pour toute la classe. J’utilise pour cela un blog, dans lequel les billets correspondent aux corrections des différents travaux.

Voici un exemple montrant l’efficacité des applications Evernote et Dragon Dictate en situation de correction numérique :

 

Addition de janvier 2013 : l’usage de la plateforme Spiral (voir le billet)

 

Lire la suite