Corrections de copies : du papier au numérique, via la reconnaissance vocale

source CC Etwood sur Flickr.com

Mon souci d’optimiser les corrections des travaux d’élèves est constant, pour les rendre à la fois plus rapides pour l’enseignant et plus complètes et utiles pour les élèves.

Pour cela, il me paraît efficace d’utiliser des outils numériques, — tout en laissant les élèves rendre leur travaux sur des copies papiers traditionnelles.

J’ai déjà exposé la correction par annotations vocales ; j’explore à présent l’utilisation d’un logiciel d’écriture par reconnaissance vocale (Dragon Dictate). La procédure consiste toujours à partager avec chaque élève un document en ligne sur lequel se placent les corrections des divers travaux (il serait possible d’imprimer ces documents, mais ce serait pour moi un travail supplémentaire assez lourd au regard du nombre d’élèves).

J’utilise pour cela Evernote, qui permet la publication dans un même document de textes, de liens, d’images et de fichiers joints (word ou pdf). Il est alors possible, pour chaque travail d’élève, de saisir des annotations et de placer éventuellement des compléments d’information. En marge de la copie de chaque élève, il suffit de placer des numéros correspond aux commentaires et compléments placés sur le document en ligne.

Pour saisir les commentaires, il est possible d’utiliser le clavier, mais aussi une application de reconnaissance vocale. Pour l’heure, cette solution fonctionne surtout en utilisant un ordinateur (plutôt qu’une tablette ou un ordiphone). La reconnaissance vocale offerte par l’application Dragon Dictate est très fiable et l’écriture se montre souvent plus rapide par la dictée que par la frappe au clavier. Elle permet de ne pas devoir manipuler le clavier, et de garder copies et stylo en main.

  • Un immense avantage est que le document numérique n’impose pas de limite d’espace, — contrairement aux ridicules marges des copies. Les annotations et les conseils peuvent être approfondis.
  • Un autre avantage est qu’il est très facile de copier-coller dans un document commun les éléments de corrections d’un élève utiles pour toute la classe. J’utilise pour cela un blog, dans lequel les billets correspondent aux corrections des différents travaux.

Voici un exemple montrant l’efficacité des applications Evernote et Dragon Dictate en situation de correction numérique :

 

Addition de janvier 2013 : l’usage de la plateforme Spiral (voir le billet)

 

Lire la suite

Correction de copies : les annotations vocales

La correction des copies est l’occasion de fournir aux élèves quantités d’informations leur permettant d’améliorer leurs performances. Mais bien souvent nous n’avons ni l’espace d’écriture ni le temps d’annoter convenablement les travaux écrits de nos élèves.

  • La marge des copies offre une maigre zone d’écriture (même si, comme je le fais, on demande aux élèves de ménager une marge de six centimètres de largeur).
  • Le nombre et la fréquence des copies à corriger impose une certaine concision dans les annotations (au risque de s’épuiser à la tâche).
  • La grande complexité (tant sur le style que sur le fond) de certaines faiblesses ou erreurs ne peut faire l’objet d’un traitement abrégé.

C’est pourquoi l’on voudrait pouvoir s’entretenir de vive voix avec chaque élève concerné, au sujet de son travail. Mais cet entretien personnalisé est délicat à mener en classe, car il oblige à délaisser le groupe au profit d’un seul élève. De plus, les éléments à commenter ne sont plus dans la mémoire immédiate de l’enseignant…

Il m’est donc paru intéressant d’annoter vocalement les copies des élèves, lorsque les éléments méritent un commentaire approfondi. Cette démarche permet une correction plus personnalisée des copies. Les élèves peuvent m’écouter leur donner des encouragements, des clarifications, des conseils et des compléments.

Voulant faciliter et optimiser le travail de correction, j’ai cherché une solution techniquement simple. A ce jour, la meilleur solution technopédagogique m’est offerte par Evernote, ainsi que je l’explique brièvement dans cette petite vidéo.

• Sur le même sujet  : liens sur la correction numérique des copies.

Ajout du 18.11.12 : écrire des commentaires via une application de reconnaissance vocale

Il est possible de placer sur le document partagé avec l’élève (document Evernote) des remarques complémentaires (texte, liens, images, fichiers joints). L’avantage est que le document n’impose pas de limite d’espace, — contrairement aux marges des copies.

Les remarques textuelles peuvent être saisies au clavier, ou même via une application de reconnaissance vocale, comme le montre ce tutoriel, trouvé ici. Pour l’heure, cette solution fonctionnera surtout en utilisant un ordinateur plutôt qu’une tablette ou un ordiphone.

Ajout du 30.05.15 : présentation précise d’un protocole similaire par un pédagogue

‘Speaking to Students’ with Audio Feedback in Online Courses