Une rubrique dans un tableur : évaluer plus efficacement les élèves

grilleLes enseignants cherchent à rendre les évaluations moins chronophages et plus utiles pour les élèves.
L’intérêt des grilles est ici connu : elles encadrent la subjectivité de l’évaluateur et réduisent la portée de certains biais de jugement, elles améliorent la fidélité et la stabilité des évaluations, elles ont généralement la faveur des apprenants, elles génèrent des traces d’apprentissages, elles améliorent la rapidité de l’évaluation (voir ce qu’en dit l’Université de Genève).
Voici une proposition d’utilisation de grilles d’évaluation avec un tableur en ligne. L’outil choisi est Google Sheets, dont certaines fonctions avancées (création de documents et publipostage) ne sont à ma connaissance pas encore disponibles dans les autres outils. Ce dispositif est bien entendu adaptable à différentes situations d’évaluation, pour différents niveaux scolaires et différentes matières.
N.B. : j’avais déjà présenté un dispositif basé sur un formulaire lié à un tableur (« Corriger des copies avec un formulaire« ) ou un autre basé sur des copies numérisées au format pdf (« Corriger numériquement (et efficacement) des copies papier »).

Lire la suite

L’élève « hacker » de son évaluation

Capture d’écran 2016-12-25 à 20.14.19.png

Comment donner plus d’autonomie et de responsabilité aux élèves dans leurs apprentissages ? Comment développer entre les élèves et les enseignants une culture de l’évaluation formative continue (permettre l’amélioration des devoirs) et conversationnelle (discuter des améliorations) ?

Pour soutenir cette démarche, je propose un dispositif simple et flexible sous la forme d’un tableur permettant à chaque élève d’opérer le suivi de ses travaux et de ses performances, d’auto-évaluer ses compétences ainsi que le cours. Ce tableur, idéalement partagé en ligne, permet la discussion avec l’enseignant — et pourquoi pas avec les pairs — via les commentaires associés aux cellules.

Ce dispositif est adaptable à de nombreuses situations d’enseignement et est ouvert à de nombreuses variations et améliorations.

Lire la suite

Corriger numériquement (et efficacement) des copies papier

Si vos élèves ou vos étudiants vous remettent systématiquement leurs travaux sous forme numérique, vous êtes déjà engagés dans l’augmentation de votre travail de correction. Au cas contraire (c’est largement le mien), vous pouvez faire un détour par la numérisation des copies papier (au format pdf) pour bénéficier de l’efficacité et de la richesse d’une correction numérique. Plusieurs applications permettent en effet de saisir des remarques sur des documents pdf, mais aussi d’y placer ou d’y « tamponner » à la volée des remarques-types bien pratiques.

Certes, tous les travaux ne justifient pas ce dispositif. Mais pour les travaux qui requièrent des commentaires fournis, cela se révèle très utile, tant pour l’enseignant que pour l’apprenant.papier-numérique

N.B. : pour une approche complémentaire (en environnement « tout numérique ») voir le billet de Yann Houry : « Corriger des copies numériques ». Lire la suite

Un formulaire pour suivre les travaux non rendus

Suivre les travaux incomplets, en retard ou non remis par les élèves est une tâche importante pour l’accompagnement et l’évaluation formative.

N.B. : je ne préjuge pas ici de l’utilité des devoirs à la maison, — sujette à débats. La méta-analyse de John Hattie (2009) attribue aux devoirs à la maison le score d’efficacité de 0,29 (le seuil  d’effet désirable d’une variable ou d’une intervention éducative selon Hattie est 0,4). Au primaire, cependant, la mesure de l’effet des devoirs est de 0. 15, contre 0. 64 au secondaire (pour une discussion de cette différence, voir N. Baillargeon).

Afin de (me) faciliter ce suivi, je propose un formulaire papier à remplir conjointement par l’élève et l’enseignant (travaillant dans le secondaire supérieur je n’inclue pas ici les parents).

formulaire travail non rendu

> lien vers le document (pour le visualiser) ;

> lien vers le document (pour en faire une copie sur Google Docs).

Lire la suite

Transmettre des commentaires oraux avec Android, Google Drive & des QR codes

Communiquer oralement des commentaires sur les travaux académiques est pédagogiquement utile, pour l’enseignant (moins d’écriture) comme pour l’apprenant (plus de contenu).

Pour communiquer à distance des commentaires oraux, il faut un dispositif numérique (pour enregistrer, archiver et partager les fichiers).
Ayant déjà présenté un dispositif sous iOS, je présente ici une version sous Android.

Ce dispositif utilise une application mobile (Parrot), un service d’archivage des enregistrements (Google Drive) et un service de classement et de publipostage (Google Sheets et des modules complémetaires).

Pour la communication des enregistrements, je propose aussi une méthode alternative utilisant des codes QR (QR Code Generator).

Lire la suite

Auto-évaluation des élèves via un formulaire

Comme tout enseignant, j’évalue régulièrement le travail de mes élèves, l’évolution de leurs compétences et leurs résultats durant l’année. Mais ma perspective peut être partielle, et je manque souvent de temps passé avec chaque élève pour affiner ma vision.

Dans le « meilleur des mondes » scolaires, j’aimerais prendre le temps de m’entretenir individuellement avec chaque élève lors de séances « bilan » ou même d’organiser des coévaluations entre pairs (je ne sais pas encore faire cela)… En attendant, avant de remplir les bulletins scolaires, je demande aux élèves de me communiquer leurs auto-évaluations (je tiens alors évidemment compte de leur point de vue, — même si le jugement final me revient).

Cette démarche me semble pédagogiquement efficace, comme en témoigne le classement de Hattie (« Hattie Ranking: Influences And Effect Sizes Related To Student Achievement » : « self-reported grades »).

Hattie Ranking

A cela s’ajoute une évaluation du cours lui-même, donc de mon travail. J’essaie de considérer autant que possible les remarques des élèves pour améliorer mes pratiques.

Cette démarche m’est devenue indispensable. Pour la rendre plus efficace, j’utilise des formulaires numériques. Voici la description de ce dispositif, dans son état actuel.

Lire la suite