Enseignez à distance avec Google Slides

Comment fournir des instructions en ligne ?

Si vous proposez actuellement à vos élèves du matériel numérique via Google Classroom, Microsoft Teams, OneNote, Schoology, Canvas, etc… votre stratégie d’apprentissage à distance est sans doute suffisante.

Toutefois, si vous n’avez jamais utilisé l’une de ces plateformes ou si vous ne l’utilisez pas systématiquement, Google Slides est une excellente solution.

Une présentation unique

Créez une unique présentation Google Slides par classe, que vous utiliserez en cas de fermeture de l’école. Ne modifiez pas le lien : les élèves accéderont à ce même lien chaque jour. Puisque Google Slides n’est pas une pièce jointe que l’on télécharge, les élèves voient toujours la version mise à jour à chaque fois qu’ils y accèdent.

Conseil : Préparez des diapositives supplémentaires dans une présentation Google Slides différente et copiez-collez-les lorsque vous êtes prêt à les ajouter aux diapositives que les élèves voient.

Les diaporamas fonctionnent aussi hors ligne

En cas de faible connectivité, Google Slides peut être consulté même hors ligne. L’inconvénient est que les mises à jour des diapositives ne seront pas accessibles avant la reconnexion.

Certains élèves ayant une faible connectivité à leur domicile pourront se déplacer pour atteindre une zone ayant un wifi ouvert (près d’un commerce de restauration, par exemple), et se connecter brièvement pour mettre à jour les diapositives (travaillez aussi avec les familles qui n’ont pas d’accès pour trouver des alternatives à l’utilisation des solutions numériques). Une fois mis à jour, les élèves peuvent utiliser les diapositives dans une situation de faible connectivité ou d’absence d’internet à la maison.

Vous pouvez aussi demander aux élèves d’ouvrir les diapositives lorsqu’ils disposent d’une connexion, avant qu’ils n’aient besoin de les utiliser. Cela leur permet de les ajouter à leur Google Drive.

  • Si vos élèves ont des comptes G Suite pour l’éducation, vous pouvez ajouter leurs comptes dans les paramètres de partage en tant que lecteurs.
  • Si vos élèves ont seulement des comptes Google personnels, vous pouvez les ajouter comme lecteurs, mais pas comme éditeurs ni commentateurs. En effet, les comptes personnels ne sont pas compatibles avec les règles de protection de données personnes (comme le RGPD dans l’Union Européenne). 

Placez le plus récent au début

Lorsque vous concevez votre diaporama pour l’enseignement à distance, pensez que vous ne voulez pas obliger les élèves à devoir faire défiler des travaux ou des messages qu’ils ont déjà vus. Si vous mettez le travail à jour quotidiennement, placez les jours de travail actuels en haut du diaporama.

La première diapositive, par exemple, sera pour mercredi. La cinquième diapositive pour le mardi, etc.

Continuez à utiliser les mêmes diapositives Google Slides tout le temps. Ajoutez simplement les nouveaux jours en haut au lieu du bas.

Utilisez des codes couleur

Changez la couleur de fond des diapositives pour indiquer de quel type de diapositive il s’agit. Prévoyez par exemple :

  • un fond jaune pour la date et l’ordre du jour ;
  • un fond bleu pour les instructions ;
  • un fond violet pour les diapositives d’action que les élèves sont censés réaliser;
  • un fond orange pour les annonces…

Vous pouvez utiliser la fonction « masque » de Google Slides, qui vous permet de créer des modèles de diapositives.

Liens hypertextes

Mettez le texte en surbrillance sur Google Slides et utilisez ‘Control K’ pour créer un lien hypertexte. Cela vous permettra de saisir votre agenda du jour sur la première diapositive et de lier ces points de l’agenda à la diapositive à laquelle ils se réfèrent.

Même si vous déplacez l’ordre des diapositives entre les hyperliens, l’élève sera toujours dirigé vers la bonne diapositive. Même s’il est indiqué que le lien pointe vers la « diapositive 2 », en réalité, il s’agit d’un lien vers l’ID (identifiant) de la diapositive 2. Si la diapositive 2 se déplace, l’identifiant ne change pas.

Ajoutez des captures d’écran

Prenez une photo avec votre téléphone ou faites des captures d’écran de fichiers sur votre ordinateur pour ajouter des questions et des activités pour les élèves. Les élèves peuvent effectuer le travail sur papier ou utiliser un Google Doc ou une autre plateforme pour compléter leur travail.

Ajoutez des vidéos

Renseignez-vous sur les possibilités de connexion de vos élèves. Fournissez les mêmes informations dans un texte que celles que vous incluez dans une vidéo. Vous pouvez ajouter une vidéo à partir de YouTube ou de Google Drive. Si possible, je recommande Google Drive. Toutefois, sachez que votre vidéo est privée par défaut dans Google Drive.

Créez un dossier dans le Drive pour vos vidéos et modifiez les autorisations de partage pour que toute personne ayant le lien puisse les voir. Aide sur le partage.

Screencastify est une excellente option pour créer facilement des vidéos dans Google Drive. Trouvez le dossier Screencastify dans Google Drive et modifiez les paramètres de partage pour que toute personne ayant le lien puisse le voir.

Lorsque vous utilisez le menu Insérer pour ajouter une vidéo, vous pouvez redimensionner la vidéo pour en faire un petit rectangle. Cela vous permet d’ajouter un texte d’explication près de vos exemples ou de mettre plusieurs vidéos sur une même page.

Voici aussi un exemple proposé par Catlin Tucker, avec une vidéo d’instructions insérée dans un diaporama d’activités hebdomadaires (source) :

Ce n’est pas du Steven Spielberg

Il est très difficile de créer des vidéos de haute qualité. Le montage vidéo prend énormément de temps. Alors, n’essayez même pas (sauf si cela vous passionne) !

Faites des vidéos très courtes, et faites-en beaucoup. Vous pouvez viser 30 secondes. C’est particulièrement utile quand la connectivité est faible : les vidéos plus courtes ne prendront pas autant de temps à être traitées ou à charger.

N’ayez pas peur de faire des vidéos de même quelques secondes ! Quand elles sont courtes, vous êtes plus enthousiaste, plus au point, vous ne vous répétez pas, vous ne devez pas faire de pause. Ces vidéos sont faciles à refaire au besoin. Elles sont aussi plus faciles à sous-titrer, si nécessaire.

Faites un lien court

Allez sur un raccourcisseur de lien (par exemple tinyurl.com ou un autre) et créez un lien court pour chacune de vos Google Slides. Dans le cas de tinyiurl, utilisez le lien à partir du bouton Partager. Utilisez alors l’option pour créer un lien personnalisé. Par exemple : https://tinyurl.com/diapogrenouille

Grâce à un lien court, vous pouvez saisir le lien dans un feuillet à envoyer à la maison, ce qui permet aux étudiants et aux parents d’accéder plus facilement à la version publiée de Google Slides.


Article adapté de Distance Learning with Google Slides, avec l’autorisation d’Alice Keeler.
Ce contenu est soumis au droit d’auteur et n’est pas sous licence Creative Commons.


Mise à jour – utilisation des statistiques

Le tableau de bord des activités (disponible dans toutes les éditions de G Suite) vous donne des informations intéressantes sur les consultations de vos diaporamas partagés. Parfois avec émois…


Mise à jour – exemples de diapositives de mise en scène et de scénarisation

De nombreux enseignantes et de nombreuses enseignantes, en France comme ailleurs, partages des idées de diapositives avec des mises en scènes pour la scénarisation pédagogique. En voici quelques exemples.

Une réflexion au sujet de « Enseignez à distance avec Google Slides »

  1. Ping : Enseignez à distance avec Google Slides – Carnet de François Jourde – Penser et reussir

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s