Un tableur qui gazouille (intégration Twitter & Google Sheets)

Si vous utilisez le service de microblogage Twitter avec vos élèves ou étudiants, vous tenez sans doute à :

  • utiliser un compte de classe commun, créé et géré par vous (sans demander aux élèves/étudiants de créer des comptes individuels), sans communiquer aux élèves/étudiants le mot de passe du compte ;
  • faciliter au maximum la collecte, l’édition et la publication des tweets (messages de 140 signes maximum) ;
  • prendre le temps de réfléchir et de soigner les messages, pour éviter les publications réactives ou hâtives.

Alice Keeler (@alicekeeler) nous propose une solution élégante basée sur un tableur en ligne (Google Sheets) avec une feuille de calcul facilitant la collecte, l’édition et l’envoi des messages sur Twitter (« Class Twitter Account: How Your Students Can Tweet« ).

Je propose ici la version française, avec de légères modifications, du document originellement conçu par Alice Keeler.

La formule gazouilleuse

NB : pour utiliser la feuille de calcul, il n’est pas indispensable de lire ces lignes d’explication de la formule.

Dans Google Sheets, la commande « LIEN_HYPERTEXTE(url, [libellé_lien]) » permet de placer un lien hypertexte dans une cellule. Cette formule peut ouvrir une page Twitter et même remplir automatiquement un nouveau message. Voici un exemple de syntaxe d’url : http://twitter.com/home?status=Votre message, incluant votre identifiant @identifiant et un hashtag.

>Attention : pour que le message puisse être effectivement envoyé, il faut bien entendu être connecté à Twitter.

Il facile d’intégrer au message des éléments contenus dans des cellules, en ajoutant les références aux cellules contenant les données. la syntaxe est par exemple :

formule

> Attention : la formule peut dysfonctionner avec certains symboles, tels que « & » ou « # ». Si vous avez besoin d’utiliser de tels symboles dans votre tweet, utilisez le code hex . Écrivez ainsi « %23 » au lieu de « # » et « %26 » au lieu de « & » . Exemple : « Suivez le hashtag % 23ecolenumerique pour en savoir plus sur les projets tice en France ».

Le tableur gazouilleur

Faites une copie de la feuille de calcul

Le lien suivant permet de créer une copie du modèle de feuille de calcul (il faut posséder un compte Google) :

> lien pour faire une copie du modèle

Préparez et partagez la feuille de calcul

Dans la colonne D, vous pourrez introduire le hashtag du cours, si nécessaire.

Pour permettre aux apprenants de proposer des tweets, vous devez modifier les droits d’édition du document, puis leur communiquer le lien du document (les apprenants n’ont pas nécessairement besoin de compte Google pour éditer le document).

Mettez les élèves/étudiants à contribution

  • Les utilisateurs proposent leurs tweets dans la colonne A du document collaboratif ; ils peuvent placer leur nom ou pseudo dans la colonne B (cela créera la mention « via [nom / pseudo] » dans le message) ; j’aime personnellement assez travailler par groupes.
  • Le nombre de signes est automatiquement calculé dans la colonne E.
  • Un lien permettant d’envoyer le tweet (intégrant le hashtag du cours et le nom/pseudo du rédacteur) est automatiquement créé dans la colonne F.

Éditez, organisez et  twittez

Vous pouvez alors :

  • examiner les propositions de tweets,
  • corriger la forme et le contenu (cet inévitable travail peut bien entendu être fait avec les apprenants),
  • réorganiser l’ordre des tweets (en déplaçant les lignes),
  • puis envoyer les messages manuellement (cette opération n’est pas encore automatisée ; un script serait ici utile…)

Tableur_gazouilleur__Twitter_pour_classe__-_Google Sheets.png

Empêcher les élèves d’envoyer les messages

Les liens d’envois des messages ne sont actifs que si l’utilisateur est connecté à un compte Twitter dans sa cession de navigation (dans l’un des onglets de la fenêtre de son navigateur). Si les élèves ne disposent que de la feuille de calcul, ils ne peuvent pas poster les messages sur le compte de la classe (ils peuvent cependant les poster sur leur compte personnel).

Pour plus de tranquilité, on peut ne pas afficher les liens d’envois des tweets sur le document partagé avec les élèves. Pour cela, il faut :

  1. supprimer la colonne F dans la feuille de calcul partagée avec les élèves ;
  2. importer les données des colonnes A, B, C, D, E dans une autre feuille de calcul (avec la commande IMPORTRANGE) et ajouter à cette feuille la colonne F (liens d’envois des tweets) : seul l’enseignant dispose alors des commandes d’envois des tweets.

BONUS : collecter les propositions de tweets avec un formulaire

Il est vraiment très pratique aussi de collecter les propositions de tweets via un formulaire Google Forms. Celui-ci permet en effet de remplir automatiquement le tableur avec les propositions. Ces propositions pourront ensuite être travaillées, organisées et éventuellement publiées.

Exemple de formulaire : https://goo.gl/I4MVKm

collecteur.png

 

Et maintenant ?

Ce dispositif est bien entendu modifiable et améliorable.
N’hésitez pas à me faire part de vos trouvailles.

 

8 réflexions sur “Un tableur qui gazouille (intégration Twitter & Google Sheets)

  1. Pingback: #TwoutilsMachine -

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s