Suivre et communiquer en ligne les compétences des élèves

Le suivi de la progression des compétences scolaires est très utile, tant pour l’enseignant que pour l’élève. Pour optimiser ce suivi et sa communication, je propose d’utiliser un tableur en ligne (Google Doc), qui permet de :

  • simplifier le suivi des compétences par l’enseignant, de manière flexible et adaptée ;
  • communiquer ce suivi aux élèves, par la publication des onglets (chaque élève reçoit l’url de sa fiche de suivi)  ;
  • visualiser graphiquement les niveaux des compétences par des jauges actualisées (option d’affichage disponible dans Google Doc).
    N.B. : à partir des même chiffres, on peut bien entendu afficher d’autres types de graphiques (histogrammes, courbes, etc.).

L’idée est d’envoyer une fois pour toute à chaque élève son url propre (pour les grands groupes, ce n’est sans doute pas très adapté) : chaque élève accéde seulement à son onglet (sous forme de page web) et le prof peut gérer tous les élèves depuis le même classeur du tableur.

Il serait sans doute aussi très important d’intégrer de l’interactivité, afin de permettre à chaque élève de commenter ses évaluations. Une solution (un peu plus longue à mettre en place) serait la suivante :

  • créer un tableur par élève (avec éventuellement des onglets pour différentes évaluations) ;
  • donner à chaque élève le droit de commenter les cellules, ou le droit d’éditer (d’écrire) dans les cellules "remarques" (en protégeant cependant les autres cellules).

Dans cet enregistrement, je propose un bref descriptif de ce dispositif, dans sa version initiale :

Ce dispositif est encore en phase d’essai auprès de quelques élèves. Il est destiné à être amélioré, — avec vos remarques.

Je vous propose une version collaborative modifiable du tableur.

13 réflexions sur “Suivre et communiquer en ligne les compétences des élèves

  1. Gros boulot et bel objet! C’est une vraie question que celle de l’auto-évaluation… dans ma tête les élèves font eux-mêmes le travail de reporter les résultats de l’évaluation, ou contribuent à l’évaluation de leurs pairs. Je comprends le problème de l’erreur (ou de la triche?) qui justifie qu’ils ne peuvent pas modifier la fiche de calcul… J’ai tendance à penser qu’on perd beaucoup de l’intérêt de l’évaluation par compétences quand on ne donne pas ce pouvoir aux élèves. Je m’interroge aussi sur le "score" car je n’aime pas le "en cours d’acquisition" que je trouve traitre (on ne sait pas encore? que sait-on faire exactement? le fait-on un un peu ou mal? un coup sur deux? …) Je pense que les compétences gagneraient à être davantage explicitées en termes d’attentes (de niveaux d’exigence): que veut dire en fait "formuler une thèse"? Que veut dire le faire "en cours d’acquisition"?? J’oublie une partie de la thèse? je reste trop vague sur les notions en jeu? je ne perçois qu’une partie des enjeux?
    Je pense que c’est un peu différent de la méthodologie.
    En tout cas, bravo pour votre travail (tout!), qui m’a été une source d’inspiration l’an dernier (rare source!), lorsque j’enseignais la philosophie à Tyr, alors que je ne suis qu’une vague prof de Français! :)

    J'aime

    • Bonjour Maurel : je suis d’accord avec vous concernant la nécessité d’impliquer les élèves dans leurs évaluations. Je compte bien introduire cette possibilité dans une version future du tableur (simple manque de temps et de compétence technique de ma part ici !).

      Par ailleurs, les compétences sont bien entendu clairement explicitées en classe (ce document n’offre qu’un "digest").

      Merci pour vos encouragements (toujours très précieux pour moi) !

      J'aime

  2. Un collègue me faire remarquer que les compétences se développent dans des situations répétées et diversifiées.
    Afin d’intégrer cette dimension, je vais tester des fonctions ou des formules permettant de ne pas donner un score maximal sur une compétence tant qu’au moins trois évaluations positives n’auront pas été validées.
    Il me semble possible d’exploiter ici la fonction AVERAGEIF, — mais elle n’est pas encore disponible dans la version standart de Google Doc : https://support.google.com/drive/answer/3256529

    J'aime

    • Bonjour François,
      J’ai récupéré une copie de votre tableur pour faire des essais dans un tout autre contexte d’utilisation : les étudiants tout à distance de la licence pro I-Foad de l’université de Limoges. Je me suis permis quelques modifs dans l’onglet de l’élève 3, que vous pourrez supprimer.
      J’espère pouvoir apporter quelques améliorations à votre beau travail, améliorations que je partagerai bien sûr.

      J'aime

  3. Bonjour François,
    merci et bravo pour ce travail qui est très intéressant. Je suis à mi-chemin entre Maurel et vous : j’ai, moi aussi, du mal avec "en cours d’acquisition" mais j’ai aussi du mal à faire une évaluation chiffrée de compétences. Le chiffre permet une graduation, une représentation graphique explicite mais cela me semble quand même réducteur. Comment faites-vous pour chiffrer votre évaluation ?
    Bien cordialement et bonne année,

    J'aime

    • Jackdub : la vérité est que je me confonctionne ici un petit outil modeste, non “scientifique", et que je ne m’embarrasse pas — pour l’heure — de trop de scrupules docimologiques. Mon idée est de visualiser ce qui est acquis, pas encore acquis, ou franchemet pas acquis. Plutôt que "en cours d’acquisition" je pourrai dire "moyennement acquis"…
      (J’ai aussi dans l’idée d’aller vers un système de badges de compétences, mais c’est encore nébuleux.)

      J'aime

  4. J’ai pensé à vous en voyant ça: http://fontste.free.fr/pmwiki/index.php5?n=BTS.Competences un travail qui pourrait vous intéresser . Il y a la partie auto-évaluation dont on a parlé. Sinon, concernant la pondération, il existe un logiciel qui s’appelle sacoche (sésamath), qui pondère dans le sens que vous dites, et calcule une note finale. Le logiciel a en outre l’intérêt d’être accessible aux élèves qui peuvent demander que vous confirmiez qu’ils ont bien la compétence évaluée… (Je ne sais pas si c’est clair :/)
    Mais cette question des notes est spéciale (ceci dit, en Terminales, c’est un peu difficile d’y échapper.)
    Je m’interroge quand même sur cette idée de pondération: j’aime bien justement l’idée qu’on garde le meilleur.Il est évident qu’au moment de commenter les apprentissages, on insistera sur la fragilité des acquisitions si l’élève a réussi à atteindre la compétence une fois sur trois. Mais si l’évaluation n’est pas faite pour classer les élèves mais seulement pour leur permettre de mieux identifier leurs points forts et leurs points faibles… Ceci dit, en réalité, comme le dit jackdub, il y a comme une incompatibilité de principe entre la note et l’évaluation par compétence: notre idée (on était deux) a été de définir des niveaux d’exigence dans la maîtrise d’une compétence (en nous posant les questions que j’ai écrites dans mon premier commentaire), et de multiplier les évaluations formatives permettant de situer (et se situer) dans l’apprentissage. Finalement les évaluations "sommatives" n’étaient pas pondérées mais étaient: mieux préparées (parce qu’on avait déjà fait exactement ça dans d’autres contextes), et les élèves pouvaient donc annoncer par avance les compétences qu’ils allaient pouvoir valider (c’est l’idée du B2I et de l’évaluation en EPS ou en lycée pro je crois)… C’est l’idée du permis de conduire, qu’on ne passe que quand on sait qu’on va l’avoir. Bien sûr c’est un peu difficile dans l’enseignement "classique" où on est assez contraints, notamment par le temps. Il y avait donc une heure de travail individualisé par semaine (1/4 des horaires) consacrés à l’exploration de compétences "supérieures" pour les plus à l’aise et à la remédiation pour les autres. Les élèves qui n’avaient pas validé une compétence de la séquence précédente pouvaient produire (hors temps scolaire) des preuves de leurs progrès et étaient évalués sans pénalité. Et ça arrivait!
    Assez rapidement l’administration m’a demandé de remettre une note de fin de trimestre, ce qui fait que j’ai opté pour un bilan de compétences (compétences validées/compétences évaluées transformé en note sur vingt) Ce système est efficace mais assez cruel pour ceux qui sont vraiment paumés et à qui je n’ai jamais vraiment pu (su?) venir en aide. Dans l’ensemble, les résultats ont augmenté. Mais il restait donc des élèves vraiment en échec. Je pense que sans notes, on aurait eu un effet moins délétère. Mais ce n’est pas possible en Terminale. Enfin voilà, un sujet passionnant la docimologie. Enfin en ce moment, je me dirige plus vers l’évaluation par les pairs (effet Mooc!) qui convient mieux à mon projet (http://imaginationforpeople.org/fr/project/un-college-different/)
    J’ai l’impression qu’il faut renforcer les compétences métacognitives, et mixer les modes d’évaluation suivant les compétences, les productions, les élèves mêmes, pourquoi pas? (J’y pense en l’écrivant).

    J'aime

    • Bonjour,

      Merci pour ces liens et toutes ces remarques stimulantes.
      Je garde l’intérêt pour un outil modeste et flexible, même si Sacoche semble être extrêmement complet.
      Je suis aussi très sensible à la question des notes… ici l’outil ne vise pas à donner des notes mais à identifier des forces et des faiblesses.
      (Désolé de répondre si vite à votre intervention si nourrie !)

      F.

      J'aime

  5. Pingback: Motivation | Elearn²

  6. Cher collègue, un grand bravo pour toutes ces idées et expérimentations. Nous reprenons plusieurs de vos trouvailles dans la formation des MASTER MEEF musique de l’université F. Rabelais à Tours quo les appliquent en stage au collège en éducation musicale.

    J'aime

    • Bonjour, Merci pour votre message.
      S’agissant du suivi des compétences c’est un projet que je n’ai pas eu le temps de pouser assez sous cette forme… mais je suis constamment désireux de connaître ce qui se fait. N’hésitez pas à me communiquer vos propres dispositifs, si cela peut se consulter en ligne ou autre.
      Très cordialement,

      J'aime

  7. Pingback: Suivre les compétences des élèves avec Podio | Site de François Jourde

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s